3 prévisions boursières pour le quatrième trimestre

Les neuf premiers mois ont été fous pour commencer 2020. Pourquoi les trois derniers mois seraient-ils différents? Il s’est passé beaucoup de choses cette année et nous nous dirigeons maintenant vers le dernier trimestre. J’espère que vous êtes toujours attaché.

Le marché est imprévisible, mais cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas sortir une boule de cristal et essayer de voir comment les choses se dérouleront. Investir est, après tout, en grande partie l’art de prédire l’avenir. J’ai quelques choses que je vois probablement se produire au quatrième trimestre. Voyons si vous êtes d’accord avec moi ou non.

Une flèche rouge se déplaçant vers le bas sur un écran avec des cotations boursières.

Source de l’image: Getty Images.

1. Disneyland rouvrira

Chacun Disney (NYSE:DIS) Le parc à thème a rouvert à l’exception des deux attractions fermées du premier complexe hôtelier de Disneyland en Californie. Disneyland et Disney’s California Adventure sont fermés depuis la mi-mars. Ils ont été fermés pendant plus de six mois à ce stade. Pourquoi les trois prochains mois devraient-ils être différents?

Eh bien, pour commencer, la chaleur commence à monter sur le gouverneur de Californie. Lorsque Disneyland a fixé une date de réouverture le 17 juillet, pour se faire dire que ce ne serait pas possible, la Maison de la souris l’a acceptée dans la foulée. Mais avec Disney appelant maintenant publiquement les dirigeants californiens à garder ses parcs à thème fermés, combien de temps cela va-t-il continuer?

Mardi, Disney a annoncé la mise à pied de 28 000 employés dans ses parcs à thème nationaux. Certains des licenciés viennent de Disney World, qui s’est ouvert à des résultats financiers inférieurs aux attentes. Mais la part du lion revient probablement à Disneyland après six mois et demi de tourniquets verrouillés. Cela ne durera pas trop longtemps.

Les croisières devraient enfin commencer à naviguer début novembre – allez-vous vraiment garder Disneyland fermé? Il n’y a pas eu d’épidémie de coronavirus liée à la décision de la Floride d’autoriser la réouverture de Disney World à la mi-juillet, et les cas dans cet état ont fortement chuté depuis le redémarrage – le plus petit complexe de Disneyland est-il vraiment un problème lorsque Disney a prouvé dans le monde entier. ses parcs de marque qu’il peut intégrer en toute sécurité des mesures de santé et de distanciation sociale?

Ma prédiction est que Disneyland d’Anaheim ouvrira ce trimestre, et probablement en octobre.

2. Google achèvera l’achat de Fitbit

Après 11 mois à offrir des concessions aux régulateurs, Alphabetde (NASDAQ: GOOG) (NASDAQ: GOOGL) Google n’a toujours pas reçu le feu vert pour conclure son accord de 2,1 milliards de dollars pour Fitbit (NYSE: FIT). Les actions de Fitbit ont augmenté mardi après que Google a fait un nouvel engagement amélioré de prise en charge d’autres appareils Android portables, ainsi que l’engagement initial de conserver les données collectées auprès de Fitbit en dehors des efforts de ciblage publicitaire de Google.

Cette devrait être assez. L’action Fitbit a progressé dans les nouvelles de mardi, mais son prix est toujours de 5,6% par rapport à l’offre initiale de rachat au comptant. La remise serait beaucoup plus étroite si l’approbation était imminente, mais je vois toujours cette transaction approuvée par les agences de régulation du monde entier avant la fin de 2020.

3. Les stocks diminueront au quatrième trimestre

Nous sommes dans une pandémie brutale et une récession féroce qui ne montre aucun signe de disparition à l’approche des vacances. Il y a des troubles sociaux et des divisions politiques.

C’est contre cette calamité du buffet que le marché a réussi à grimper de 3% depuis le début de l’année jusqu’à la clôture de mardi. La plupart des investisseurs en actions de croissance s’en tirent bien mieux que cela. Je vois le marché comme vulnérable, bancal et finalement en retrait au cours des trois prochains mois.

Il n’y a aucune raison de haïr sur le marché à long terme. Les investisseurs qui achètent et conservent devraient continuer à être récompensés pour leur perspective à long terme, quelle que soit la contraction qui survient au quatrième trimestre.

Cependant, je pense que peu importe qui est élu le 3 novembre et même si un vaccin COVID-19 est approuvé avant que la balle ne tombe à la fin de l’année, suffisamment d’investisseurs passeront à l’écart, ou du moins ne chasseront pas les actions aussi. beaucoup plus élevé à ce stade. Il y a suffisamment d’incertitudes là-bas, ainsi que des gains qui n’ont pas vraiment été gagnés par les fondamentaux de beaucoup (mais heureusement pas tous) des actions en hausse au cours des trois premiers trimestres de l’année.

Continuez à investir, mais assurez-vous d’acheter les bonnes actions, car le marché en général pourrait être vulnérable à ce stade.